Comment devenir une agence innovante et rentable.
#gestionlocative # rentabilité #logiciels #outils
Jun 23, 2020
3 min

5 étapes pour se lancer dans la gestion locative

Maïté Cluydts
Marketing Manager
Après un premier Webinar sur l’impact du Covid-19 sur le secteur et le deuxième portant sur les opportunités d’innovations digitales qui s’offrent aux agents immobiliers, nous nous sommes penchés sur les différentes étapes pour optimiser sa gestion locative et ainsi devenir une agence plus rentable. Cette édition a eu lieu le 18 juin en présence de David Tropea Micalizzi (Castell Management) et de Michael Philippart de Foy (Smovin).
Voici dans cette checklist les points principaux qui ont été soulevés ainsi que des conseils pour se lancer dans la gestion locative en tant qu'agent.
Pour être au courant des prochains événements Webinar, cliquez ici. Et pour écouter l’enregistrement 🎧, c’est par ! 👈

1. Démarcher des clients en informant votre réseau

Si vous faites du courtage, la première option qui s’offrira à vous sera d’informer les clients qui ont réalisé un investissement locatif avec votre agence. L'acquéreur sera plus enclin à confier la gestion de son bien à une personne avec laquelle il a déjà créée un relation de confiance, lors de l'achat de son bien par exemple.“Il faut savoir créer des liens privilégiés avec des agences qui permettent alors de développer son portefeuille immobilier. Le networking fait d’ailleurs partie intégrante du métier.” confirme David.
Dans le cas où vous ne travaillez pas en agence, vous pouvez alors soit développer vous-même votre portefeuille petit à petit ou encore racheter un portefeuille déjà existant. Bien entendu, le rachat d’un portefeuille client nécessitera très certainement l’aide de personnel qualifié ou alors l’achat d’un outil qui vous permettra d’automatiser toutes les tâches répétitives.

2. S’outiller correctement

Être gestionnaire aujourd’hui ne se limite plus à juste remplir les tâches administratives (suivi des paiements, décompte des charges, suivi des travaux, etc). “Il faut être organisé, réactif, patient et savoir offrir des solutions d’où la dimension humaine du métier. Il ne s’agit pas uniquement d’effectuer des tâches administratives, loin de là. Le métier amène à être en contact avec des entrepreneurs ou des promoteurs par exemple, en dehors du client.” explique David.
C’est pourquoi, avant de vous lancer, il faudra tout d’abord penser à ce que cela va impliquer en termes de charge de travail et d’outils. Allez-vous devoir collaborer avec d’autres prestataires ou faire des dépenses marketing ? Une fois que vous aurez identifié vos besoins, vous pourrez vous faire une meilleure idée sur quel outil choisir”. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez “Comment se réinventer dans un monde de plus en plus digital “ avec WeInvest et SweepBright.
Mais quel est le prix de ces investissements” nous direz-nous ? Pour David de Castell Management, il n’y a pas de doute: “En une semaine, nous avons pu implémenter facilement l’outil au sein de l’agence et avons vu le retour sur investissement. Grâce à un outil comme Smovin, nous avons doublé notre productivité.
Michael renforce en expliquant “Un bon outil est un outil qu’on utilise. Dans la gestion locative, il doit permettre de libérer du temps pour faire des tâches qui apportent de la valeur aux clients”. Selon David, l’outil doit être simple d’utilisation mais complet. Quelqu’un qui s’équipe bien pourra donc faire plus, voire faire mieux.
Enfin, la réactivité du support et l'accompagnement fourni par ces solutions seront des éléments déterminants dans votre décision.

3. Développer un bon carnet d’adresse

En tant que gestionnaire, vous serez amené à proposer des solutions à vos clients, et cela rapidement ! Posséder un réseau de contacts (entrepreneurs, promoteurs, architectes) qui sauront répondre rapidement et à juste prix à vos demandes est essentiel pour garder de bonnes relations avec les propriétaires et les locataires. S’entourer des bonnes personnes vous permettra d’offrir une réelle plus-value à vos clients.

4. S’informer sur les aspects légaux

Il faut être prêt à répondre aux questions légales. D’après David, c’est primordial ”C’est un métier où nous faisons signer de nombreux documents qui doivent être valables aux yeux de la loi. C’est notre responsabilité qui est en jeu”.

5. Soigner sa communication

Bénéficier d’un portefeuille de clients ne vous exempte pas d’être absent sur les réseaux sociaux ou de ne pas avoir un site web mobile responsive. Au contraire, il est important d’être actif pour bien mettre en avant le bien (en utilisant des techniques de home staging par exemple) afin de vendre vos services ou de vous rapprocher de vos futurs clients.
On vous en dit plus à ce propos ici Comment se réinventer dans un monde de plus en plus digital" avec WeInvest et SweepBright.

En conclusion :

Faire de la gestion locative ne se résume pas qu’à gérer les tâches administratives d’un mandat locatif confié. Il s’agit d’une véritable responsabilité vis-à-vis des clients et d’une opportunité pour accroître votre réputation en tant que conseiller. Pour être un bon gestionnaire, pas de secret :
  • Sachez être réactif : communiquez vite et bien. Ces clients vous ont confié la gestion de leur patrimoine, ce n’est pas rien !
  • Investissez dans des outils digitaux qui vous libéreront du temps pour vous concentrer sur vos relations et l’expérience que vous offrez à vos clients.
  • Restez au courant des dernières obligations légales.
Merci à notre invité David Tropea Micalizzi ainsi qu'à tous les participants pour leurs présences ! 💙

Stay informed with our Newsletter

    © Copyright 2020 Smovin. All rights reserved.