Michael Phillipart de Foy
CEO
smovin
team
culture
ambitions
Mar 16, 2021
2min.

"On ne se positionne pas uniquement comme un fournisseur de services, on est acteur du changement des pratiques et des mentalités."

Caroline Thibaut de M.
SEO Specialist

Comment est né Smovin ?

Avez-vous déjà remarqué à quel point votre expérience en tant qu’utilisateur va dépendre de la prise en main de l’outil proposé et du service fourni ?
Ces outils jouent un rôle majeur et pourtant, dans les grandes institutions (bancaire, immobilier…), ils sont bien souvent complexes et peu ergonomiques.
Il était donc primordial de développer un business qui aurait la simplicité comme moteur de croissance. Et il se fait qu’aider les gens à résoudre des problèmes concrets est l’une des démarches que j’aime le plus entreprendre. Ce sont finalement ces deux aspects qui m’ont amené à développer Smovin. Je connaissais les besoins et les lacunes du secteur de l’immobilier, il fallait seulement réussir à les traduire à travers une application simple, facile et fun.

Peux-tu nous en dire plus sur cette simplicité qui anime Smovin ?

Elle se vit à plusieurs niveaux, d’abord au cœur même de l’application, puis de l’équipe et enfin dans la relation que nous entretenons avec nos clients.
L’application évolue et se développe, ce qui amène inéluctablement un nombre de fonctionnalités croissantes à intégrer. Et c’est à ce niveau qu’il est parfois difficile de rester simple. Il faut pouvoir simplifier la complexité et c’est mon rôle de rester garant de cette philosophie.
Cette simplicité est également l’un des piliers de la culture d’entreprise de Smovin. C’est un environnement de travail accessible, où chacun trouve sa place facilement, sans hiérarchie et formalités trop encombrantes. Et tout cela se reflète directement dans la relation que l’on construit avec nos clients.

Quelle est ta plus grande fierté pour 2020 ?

Elle est directement liée à l’équipe et plus particulièrement à cette énergie qu’ils ont réussi à construire et à développer.
En 2020, Smovin est passé de 8 à 18 collaborateurs (😮 ). Avec les deux confinements que l’on a quasiment enchainés, tout le monde n’a pas encore eu l’occasion de se rencontrer officiellement. Et pourtant, de façon tout à fait spontanée, une dynamique s’est créée au sein de l’équipe. Des activités ont été proposées et sont maintenant bien installées, initiatives pour lesquelles je n’ai jamais dû être l’instigateur.
Finalement cette ambiance d’équipe et leur résilience face aux obstacles de 2020, le tout en étant performants, c’est ce dont je suis le plus fier pour cette année écoulée.

Dans quelle mesure le covid est venu bousculer la stratégie mise en place et comment avez-vous fait pour rebondir efficacement ?

Le covid a eu un impact sur deux aspects de Smovin. Sans grande surprise, le premier étant bien évidemment lié aux rendez-vous commerciaux qui ne pouvaient plus s’exécuter comme avant. On a dû trouver en interne d’autres façons de faire.
Et puis le rôle de Smovin a évolué en 2020. Les gens cherchaient des réponses, des nouvelles façons de travailler et on était là pour les accompagner. On est bien plus qu’un fournisseur d’application. On grandit avec nos clients et on agit en tant que conseillers. On veut les aider à se moderniser et à améliorer leur gestion. Ce statut renforcé pendant la crise nous a permis d’augmenter le nombre de clients en 2020, mais il va surtout nous permettre d’être encore plus forts sur le marché de 2021.
Savoir redéfinir certains aspects du business, contraints ou non, permet souvent d’amener des changements positifs.

Quels sont les principaux challenges de Smovin pour 2021 et quel sera le focus dans les années à venir ?

En 2021, Smovin s’attaque au marché français, on passe d’un marché domestique que l’on connait et sur lequel on est bien ancré, à un marché étranger sur lequel il nous reste encore beaucoup de choses à définir.
Comment trouver le bon message ? Celui qui communique le bon ton de voix, qui est assez personnalisé tout en étant efficace pour convaincre à grande échelle ? On va devoir s’adapter à d’autres concurrents, d’autres mentalités, trouver et tester d’autres moyens de communication.
Mais c’est motivant, on a une belle année riche en challenges devant nous ! 😉

Quelles sont les grandes différences entre le marché belge et le marché français

C’est une question à laquelle il m’est difficile de répondre pour le moment. Nous commençons seulement à entrer sur le marché français, nous n’avons pas encore assez de recul pour établir des conclusions.
Par contre, on sait que fondamentalement, les besoins et les problèmes rencontrés sont les mêmes par les personnes en charge de la gestion locative. Il y aura donc quelques modifications d’usage au niveau de l’application, mais le gros du challenge va finalement résider au niveau commercial et marketing. On a trouvé en Belgique nos canaux d’acquisitions, on va devoir les tester, mais on ne sait pas encore si le marché français va réagir de la même manière.

Quel rôle et quelle position prend Smovin sur le marché belge ?

L’application de Smovin est venue proposer une alternative à la façon dont le business est vu et abordé dans l’immobilier.
On ne se positionne pas uniquement comme un fournisseur de services, on est acteur du changement des pratiques et des mentalités.
Le marché de l’immobilier commence tout doucement à évoluer, mais il reste encore fort coincé dans un temps des générations précédentes. Il faut donc parfois pouvoir remettre en question des pratiques, qui à l’heure d’aujourd’hui, n’ont plus aucune valeur ajoutée.

Quelles sont les valeurs de Smovin et pourquoi ?

Smovin s’est développé autour de trois valeurs que je trouve essentielles. Ce sont des valeurs qui sont incarnées aussi bien par chaque membre de l’équipe que vécues à travers les relations que nous avons avec nos clients.
Lasimplicité est évidemment l’une de ces valeurs, que l’on a déjà eu l’occasion d’aborder avant. La transparence est également un élément clé dans notre façon de mener le business et de le communiquer autour de nous. Et enfin, la notion d’empowerment est la troisième valeur clé. En fournissant les bons outils, on souhaite amener nos clients sur la route de l’autonomie.

Quels sont les objectifs de 2021 ?

L’objectif va être de montrer que l’on est capable de se positionner sur un autre marché. On va devoir faire au moins aussi bien en France qu’en Belgique, et ce dans un horizon de 12 à 18 mois.
Je suis très confiant pour la suite, on a un produit qui répond aux besoins du marché et une super équipe, on a toutes les cartes en main pour atteindre nos objectifs ! 💪🔥

Stay informed with our Newsletter

    © Copyright 2021 Smovin. All rights reserved.