Coronavirus
Secteur immobilier
Apr 03, 2020
4 min

[Covid-19] - Quelles conséquences sur le secteur de l’immobilier ?

Florence Robert
Marketing Specialist

💳 Conséquences sur les revenus immobiliers à court terme

Nous avons réalisé une enquête auprès de nos clients afin de mesurer l’impact estimé sur leurs biens immobiliers suite à la crise du Covid-19 et il apparaît que 69,2% d’entre eux estiment subir une perte financière.
Notre étude révèle que nos clients estiment d’ailleurs cette perte à une moyenne de 26,14%.

💡 Mais qu’en est-il de la valeur de la brique à plus long terme ?

Le secteur immobilier est en ce moment, comme beaucoup d’autres secteurs, au point mort ou presque.Et ce, à cause des mesures prises par l’état pour faire face au Covid-19. Transactions à l’arrêt, visites des biens suspendues, retrait en masse des annonces sur les sites de ventes et locations de biens immobiliers, etc.
Les professionnels du métier dont Eric Verlinden patron de Trevi constatent une activité en nette diminution, environ 50%. Mais certains spécialistes du secteur s’accordent à dire que lorsque le confinement sera terminé, les activités mises en suspens reprendront en masse et les conséquences sur le secteur de l’immobilier devraient être limitées.
Lorsqu’on considère les conséquences de la pandémie du SRAS en 2003, on observe certes une baisse du volume de transactions immobilières, mais un retour à la normale rapide. C’est également ce qu’il semble se passer en Chine actuellement. alors que la vie reprend petit à petit, la tendance semble identique : très peu de ventes, mais des prix de l’immobilier stables. On peut donc espérer un impact limité sur le secteur à moyen terme dans le cas d’une durée de confinement limitée avec un levée de celui-ci dans le courant du mois de mai.

🛍 Baux commerciaux : de nombreux commerces en faillite pourraient impacter le secteur immobilier

Il y a cependant un élément à ne pas sous-estimer, mentionné par Comeos, fédération du commerce, c’est le cas des baux commerciaux. En effet, La plupart des activités ont dû être partiellement ou totalement arrêté ce qui entraîne une grosse baisse du chiffre d’affaires (90 à 95% dans le secteur de l’horeca). Dans ce contexte, il est probable que les locataires ne soient pas capables d’honorer leurs obligations de paiement. Si ceux-ci leurs sont imposés, de nombreuses faillites seront à déplorer et beaucoup de biens se retrouveront sans locataires ce qui pourrait avoir un impact sur la valeur de l’immobilier à plus long terme. Peut-être est-il préférable d’envisager une baisse de rendement à court terme, plutôt qu’une diminution de la valeur de votre bien à plus long terme.
Ces hypothèses sont basées sur une durée du confinement limitée. Dans le cas d’un confinement prolongé les conséquences pourraient être plus importantes, mais il est difficile de les prédire aujourd’hui.

🗝 Qu’en est-il des baux résidentiels ?

On ressent un manque d’informations sur les droits et obligations des propriétaires vis-à-vis de leurs locataires dans cette crise. En effet, notre enquête révèle que 57,7% des répondants ne connaissent pas ou peu leurs droits et obligations dans ce contexte.
65,4% ne savent pas ce qu’ils peuvent faire si leur locataire a décidé de ne pas payer son loyer ce mois-ci.
Attention, la situation évolue de jour en jour et de nouvelles mesures pourraient encore apparaître et influencer le secteur.
Si vous avez des questions ou interrogations sur vos biens immobiliers suite à la crise du Coronavirus, Smovin reste à votre disposition pour y répondre soit par mail (conseils@smovin.be) soit via notre groupe Facebook : Propriétaires: Comment faire face au Covid-19?
Ensemble, allons de l’avant ! 💙

Restez au courant des nouveautés

    © Copyright 2020 Smovin. All rights reserved.